JNlogolongueurbeta1
Filtrer par catégories
Sélectionner tout
Mangas
Fiches Techniques Mangas
Critiques Mangas
Actualités Mangas
Animes
Fiches Techniques Animes
Critiques Animes
Actualités Animes
Jeux vidéos
Fiches Techniques Jeux Vidéos
Critiques Jeux Vidéos
Actualités Jeux Vidéos
Figurines
Actualités Figurines
Goodies
Actualités Goodies
Japon
Actualités Japon
Vidéos
Actualités Vidéos
Filtrer par catégories
Sélectionner tout
Mangas
Actualités Mangas
Fiches Techniques Mangas
Critiques Mangas
Animes
Fiches Techniques Animes
Actualités Animes
Critiques Animes
Jeux vidéos
Fiches Techniques Jeux Vidéos
Critiques Jeux Vidéos
Actualités Jeux Vidéos
Figurines
Actualités Figurines
Goodies
Actualités Goodies
Japon
Actualités Japon
Vidéos
Actualités Vidéos
pub-transparente

Mangetsu – L’éditeur annonce sa collection Koten et deux nouveaux mangas

Deux titres culte arrivent chez Mangetsu dans la collection Koten.

C’est au cours du dernier numéro de Tsukimi de la saison que les éditions Mangetsu ont annoncé une nouvelle collection nommée Koten. En plus de la nouvelle collection, l’éditeur a annoncé les deux premiers mangas qui la rejoindront : Poppoya x Love Letter de Jiro Asada et Takumi Nagayasu et Ace of Diamond de Yuji Terajima. Malgré son nom, Koten, qui signifie « classique », il ne s’agit pas d’une collection patrimoniale mais bien d’une collection dédiée à des titres marquants plus ou moins récents.

L’éditeur souhaite faire de sa collection un lieu d’édition de mangas de qualité, aussi bien du côté des œuvres que du côté des livres comme objets. Une collection sans format unique qui brillera par sa direction artistique et ses effets de fabrication. Pour Poppoya x Love Letter, Mangetsu reprend l’édition japonaise « ultime », soit un très grand format (une première chez l’éditeur).

Ace of Diamond est prévu en format double, peut être dans un format agrandi mais ce n’est pas encore certain. La série sera publiée sous forme de saison, avec une première correspondant aux 24 premiers tomes (soit 12 tomes dans la future édition de Mangetsu) puis une deuxième qui ira jusqu’au bout du manga correspondant aux tomes 25 à 47 (ce qui devrait aussi faire 12 tomes pour l’édition de Mangetsu). L’éditeur souhaite avoir un rythme de publication régulier d’environ un tome (double) tous les deux mois.

Ace of Diamond, ou Diamond no Ace au Japon (ダイヤのA), a été prépublié entre mai 2006 et janvier 2015 dans le Weekly Shonen Magazine (hebdomadaire Shonen) des éditions Kodansha. La série a été compilée en 47 tomes. La série a une suite nommée Diamond no Ace Act II (ダイヤのA act II), elle aussi terminée, prépubliée dans le même magazine que son ainée entre 2015 et 2022.

La série a été compilée en 34 tomes. Ace of Diamond a eu droit à une adaptation en deux saisons par les studios Production I.G et Madhouse, la série compte 126 épisodes. Ace of Diamond Act II a eu droit à une adaptation aussi par Madhouse qui compte 52 épisodes. On peut supposer qu’une deuxième saison est prévue pour conclure la série sous le format animé. Ace of Diamond compte parmi les mangas de sport les plus populaires au Japon, espérons que malgré la non popularité du baseball en France le manga soit un succès.

Synopsis :

Eijun Sawamura est un collégien de 15 ans très doué au base-ball. Malheureusement, il étudie dans un petit établissement de campagne et le club de son école est plus que nul. La dernière saison a d’ailleurs été désastreuse et la dernière défaite n’a été que le prétexte d’une nouvelle bagarre.

Cependant, et malgré tout cela, Eijun est repéré pour ses talents de lanceur par une grande école de Tokyo. Une place lui est donc proposée dans un lycée prestigieux de la capitale nippone, mais Eijun est réticent à l’idée de partir.

Poppoya x Love Letter, du même nom au Japon (鉄道員/ラブ・レター), a été publié en 1999 dans le magazine Afternoon (mensuel Seinen) des éditions Kodansha. Les deux histoires ont été compilées en un unique tome. Le manga a déjà eu droit à deux éditions en France chez Panini, une première en 2001 sous le nom Le cheminot suivi de Love Letter et une seconde en 2004 sous le nom Le cheminot suivi de La lettre d’amour. Takumi Nagayasu est surtout connu en France pour avoir dessiné Mother Sarah (scénarisé par Katsuhiro Otomo), il est aussi le dessinateur de Mibu Gishi Den.

Jiro Asada, le scénariste, est aussi responsable de Mibu Gishi Den qui parait chez Mangetsu mais il est surtout à l’origine des deux romans dont sont tirées les histoires. Les deux histoires ont eu droit à une adaptation en film.  

Synopsis :

Le cheminot :
Otomatsu est le chef de la gare de Horomai, un petit village. La ligne de Horomai, ancienne et plus assez rentable, va fermer dans 3 mois. Jusque-là, Oto compte bien continuer son travail, même pour un train vide de tout passager. Depuis que sa femme est morte il y a 2 ans, il n’a plus grand chose à faire de sa journée. Et il s’apprête à passer son dernier réveillon avec son meilleur ami Sen

Love letter :
Goro, un petit malfrat, vient de sortir de prison. Il travaille pour une organisation de yakuzas. Un an auparavant, cette organisation lui a fait épouser une jeune chinoise afin de lui obtenir le droit de rester au Japon. Mais voilà qu’elle vient de mourir et Goro doit récupérer son corps, puisqu’il est son mari…

Source : Mangetsu

Actualités Mangas par

Picture of Uppah

Uppah

Amateur de propositions esthétiques singulières.

Partager cette page:

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires