JNlogolongueurbeta1
Filtrer par catégories
Sélectionner tout
Mangas
Fiches Techniques Mangas
Critiques Mangas
Actualités Mangas
Animes
Fiches Techniques Animes
Critiques Animes
Actualités Animes
Jeux vidéos
Fiches Techniques Jeux Vidéos
Critiques Jeux Vidéos
Actualités Jeux Vidéos
Figurines
Actualités Figurines
Goodies
Actualités Goodies
Japon
Actualités Japon
Vidéos
Actualités Vidéos
Filtrer par catégories
Sélectionner tout
Mangas
Actualités Mangas
Fiches Techniques Mangas
Critiques Mangas
Animes
Fiches Techniques Animes
Actualités Animes
Critiques Animes
Jeux vidéos
Fiches Techniques Jeux Vidéos
Critiques Jeux Vidéos
Actualités Jeux Vidéos
Figurines
Actualités Figurines
Goodies
Actualités Goodies
Japon
Actualités Japon
Vidéos
Actualités Vidéos
pub-transparente

Kana – L’éditeur annonce la sortie de deux mangas dans sa collection Shojo

Les mangas L’enfant en moi et Kimi ni wa Todokanai arrivent dans la collection Shojo des éditions Kana.  

Hier soir lors de leur live dédié aux Shojo, les éditions Kana ont dévoilé le nom des deux prochains mangas qui vont rejoindre leur collection Shojo : L’enfant en moi de Aoi Mamoru et Kimi ni wa Todokanai de Mika. Le premier se situe entre la tranche de vie et le drameune lycéenne tombe enceinte, le manga traite de ce sujet peu abordé et assez tabou. Le second est un boy’s love en milieu scolaire entre deux amis d’enfance que tout oppose. L’éditeur annonce que les quatre premiers tomes de chacune des deux séries sortiront durant l’année 2024.   

L’enfant en moi, ou Ano Ko no Kodomo (あの子の子ども) au Japon, est prépublié depuis mai 2021 dans les pages du Bessatsu Friend (mensuel Shojo) des éditions Kodansha. La série, toujours en cours, compte 7 tomes parus. Comme dit un peu plus haut, le manga se place entre la romance, le drame et la tranche de vie, on y suit une lycéenne et sa relation avec son petit ami alors qu’elle apprend qu’elle est enceinte. L’auteure s’est attachée à concevoir des personnages attachants, touchants et crédibles afin de traiter au mieux ce sujet difficile et tabou. C’est appuyé par un style graphique qui laisse la part belle aux passages muets et contemplatifs.

Synopsis :

Sachi, en 2e année de lycée, sort avec Takara, un ami d’enfance du même âge qu’elle. Par un jour d’hiver, Sachi commence à se sentir mal. Nauséeuse, elle se rappelle brusquement un soir où, en pleins ébats amoureux, le préservatif de Takara a craqué. Elle décide d’aller acheter un test de grossesse dans une pharmacie loin de chez elle et se rend ensuite dans les toilettes d’un petit restaurant familial. Estomaquée, Sachi voit apparaître les deux petits traits : le test est positif.

Kimi ni wa Dodokanai (君には届かない。) est prépublié depuis novembre 2018 dans le magazine web Gene pixiv des éditions Media Factory. La série, toujours en cours, compte 8 tomes parus. La série se présente comme un boy’s love, le premier qui parait chez Kana, entre deux amis d’enfance que tout oppose en milieu scolaire.

L’occasion pour l’auteur de développer une histoire sur l’acceptation et la bienveillance mais aussi sur la question « est-ce égoïste de vouloir écouter son cœur ? », particulièrement dans le cadre amoureux « hors de l’acceptation sociale ». L’éditeur précise aussi que les points de vue des deux personnages sont montrés avec équilibre, cela permet de créer un ensemble convaincant, particulièrement sur l’évolution des sentiments et de la relation entre les deux garçons.

Synopsis :

Kakeru et Yamato sont deux amis d’enfance que tout oppose, pourtant ils adorent passer leur temps ensemble. Yamato est beau, grand et studieux, tandis que Kakeru est naïf, et plutôt mauvais en classe. Étonné que son ami n’ait pas déjà une petite amie, Kakeru lui demande un jour s’il est amoureux de quelqu’un. Yamato hésite un moment avant de prononcer son prénom

Vous pouvez vous procurer vos mangas directement chez notre partenaire

Actualités Mangas par

Picture of Uppah

Uppah

Amateur de propositions esthétiques singulières.

Partager cette page:

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires