JNlogolongueurbeta1
Filtrer par catégories
Sélectionner tout
Mangas
Fiches Techniques Mangas
Critiques Mangas
Actualités Mangas
Animes
Fiches Techniques Animes
Critiques Animes
Actualités Animes
Jeux vidéos
Fiches Techniques Jeux Vidéos
Critiques Jeux Vidéos
Actualités Jeux Vidéos
Figurines
Actualités Figurines
Goodies
Actualités Goodies
Japon
Actualités Japon
Vidéos
Actualités Vidéos
Filtrer par catégories
Sélectionner tout
Mangas
Actualités Mangas
Fiches Techniques Mangas
Critiques Mangas
Animes
Fiches Techniques Animes
Actualités Animes
Critiques Animes
Jeux vidéos
Fiches Techniques Jeux Vidéos
Critiques Jeux Vidéos
Actualités Jeux Vidéos
Figurines
Actualités Figurines
Goodies
Actualités Goodies
Japon
Actualités Japon
Vidéos
Actualités Vidéos
pub-transparente

Je te rappelle demain – Atelier Akatombo annonce un nouveau manga du maitre de l’érotisme

Un nouveau manga érotique de Naoki Yamamoto à venir chez Atelier Akatombo.

La petite maison d’édition Atelier Akatombo, dédiée à la fiction japonaise et lancée dans le manga depuis 2020 avec Serii de Takehito Moriizumi, a annoncé il y a quelques jours la sortie prochaine de Je te rappelle demain de Naoki Yamamoto. Il s’agit d’un recueil composé de neuf histoires courtes érotiques, genre dont Naoki Yamamoto s’est fait l’un des maitres.

On y trouve des personnages en quête d’eux-mêmes, parfois abimés par la vie, pour qui le sexe agit comme moyen de libération. Les histoires sont une sélection par l’auteur lui-même de ses meilleurs travaux du milieu des années 90 et du début des années 2000. La traduction du manga est assurée par Dominique et Frank Sylvain. La sortie du manga est prévue le 22 aout au prix de 14.80 euros.

Je te rappelle demain, ou Asu Mata Denwasuru yo au Japon, a été publié au Japon en 2008 aux éditions East Press. C’est l’un des trois recueils de l’ensemble Best of Short Stories of Yamamoto Naoki qui comprend aussi Sekai Saigo no Hibi et Yuugata no Otomodachi. C’est le quatrième manga de l’auteur qui sort en France après Asatte Dance chez Tonkam, l’excellent recueil Blue sorti chez IMHO et le très sympathique Fatale Fiancée paru chez Atelier Akatombo.

Naoki Yamamoto est considéré comme l’un des maitres du manga érotique, totalement culte au Japon mais relativement méconnu dans nos contrées. La revue ATOM lui a consacré un interview dans son numéro 23 (Érotique du manga – Quand la chair fait sens) et est revenu sur plusieurs de ses mangas, sortis en France ou non. En espérant que les éditions Atelier Akatombo sortent d’autres mangas de l’auteur après celui-ci.

Source : Atelier Akatombo

Synopsis :

Dans L’Observatoire, la cohabitation d’une jeune divorcée avec un ancien camarade de classe, qui ne cesse de rater ses examens à l’université, se solde par une frénésie sexuelle.

Solitaire met en scène une jeune fille qui ne maîtrise ni son potentiel érotique ni sa vie sentimentale.
Interruption narre la rencontre inoubliable entre deux amis et des « jumelles » amoureuses du même joueur de baseball.
Sur la grève raconte la dernière rencontre entre une jeune mariée et son amant, un chômeur.

Dans Onsen analogique, un trio au bout du rouleau tente de tourner un film érotique à très petit budget.
Dans À force de regarder la télévision, on devient crétin ne supporte pas l’idée de quitter son appartement pour affronter le monde.
Cl2 ausculte le destin d’un enseignant qui a eu le tort de s’abandonner à ses pulsions.
L’Appel suit les traces d’un homme sur le point de basculer dans la violence.
Je te rappelle demain, qui donne son titre à l’ensemble, évoque la relation entre deux étudiants se demandant s’il est sage de partager le même toit… (manganews)

Actualités Mangas par

Picture of Uppah

Uppah

Amateur de propositions esthétiques singulières.

Partager cette page:

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires